fbpx

Dorma Filtration aide à protéger les travailleurs de la santé en première ligne contre le COVID-19 et annonce une gamme innovante de masques thermoplastiques imprimés en 3D, réutilisables et fabriqués au Canada

Le Conseil National de Recherches du Canada fait équipe avec Dorma Filtration pour développer un masque N95 de taille standard. 

Dorma Filtration est fière d’annoncer une gamme de masques N95 réutilisables, d’origine canadienne, qui bloquent les particules fines et qui sont à la fois novateurs, économiques et écologiques. Les masques Dorma ont été conçus et produits au Canada pour répondre à un besoin pressant des travailleurs de la santé du Québec et du Canada en matière d’équipements de protection individuelle (EPI), et ce, à un coût par utilisation nettement inférieure à celui des dispositifs existants.

Le masque Dorma N95 change la donne

  • Efficacité de filtration – Répond aux exigences d’une efficacité de filtration de 95% minimum contre les particules solides et les particules liquides ne contenant pas d’huile.
  • Réutilisable – Le masque Dorma N95 est réutilisable et peut être facilement désinfecté. La seule chose qui doit être changée c’est son filtre. D’ailleurs, des filtres réutilisables sont également disponibles.
  • Construction légère – Offre confort et durabilité pendant les longues heures de travail
  • Masque personnalisé – épouse la forme du visage et assure une étanchéité efficace

Dorma a finalisé le développement de son modèle initial, une version personnalisée du masque, imprimée en 3D, qui est produite à l’aide d’une application mobile exclusive basée sur la technologie de balayage facial et la conception générative. Une fois que les dimensions du visage de l’utilisateur ont été mesurées par l’application, les données sont immédiatement transmises à des imprimantes 3D, qui utilisent ensuite la puissance du laser pour sintériser les polymères en poudre et obtenir un masque ajusté et confortable avec une efficacité d’étanchéité supérieure qui peut être stérilisé et réutilisé des centaines de fois. 

Des partenariats solides pour répondre à un besoin vital

Dorma Filtration s’est associé au CNRC pour adapter son masque imprimé en 3D afin de créer une version moulée par injection de taille unique pouvant être produite en série. Cette innovation permettra de répondre à un besoin pressant des travailleurs de la santé canadiens, qui souhaitent disposer d’un approvisionnement fiable et en grande quantité d’EPI, tout en réduisant les coûts de production et en accélérant la fabrication.

“Étant moi-même travailleur de la santé, une fois que la COVID-19 nous a touché, je me suis immédiatement rendu compte du manque d’approvisionnement fiable en équipement de protection individuelle sur les lignes de front”, a déclaré le Dr René Caissie, cofondateur de Dorma et chirurgien maxillo-facial basé à Montréal. “Sans tarder, nous avons fait équipe avec les principaux concepteurs et fournisseurs nationaux de matières premières nécessaires à la fabrication de ces masques, ainsi qu’avec de grands esprits scientifiques du Conseil national de recherches du Canada, pour développer rapidement cette ligne innovante de masques légers qui s’ajustent comme une seconde peau”.

Dorma collabore également avec le CNRC pour améliorer le processus de fabrication et soumettre ces masques moulés par injection à toute une série de tests en vue d’obtenir l’approbation de Santé Canada.

“Avec plus de 30 ans d’expérience dans le traitement des polymères, notamment dans le moulage par injection et l’impression 3D, les chercheurs du CNRC ont développé une importante expertise dans le domaine des polymères. Grâce à nos installations uniques et à nos technologies de haut niveau à Boucherville (Québec), notre équipe apportera une expertise précieuse pour optimiser l’utilisation des procédés d’impression 3D et de moulage par injection dans la fabrication des masques N95”, déclare Mihaela Mihai, chercheuse principale du CNRC pour ce projet. “Le CNRC a la capacité et l’expertise nécessaires pour aider notre pays en ces temps difficiles”.

Dans le cadre de ses efforts pour soutenir les initiatives communautaires COVID-19, le groupe minier Rio Tinto a également apporté une contribution financière au projet pour le développement des filtres utilisés dans les masques de Dorma par son partenaire Sefar BDH. En outre, l’équipe de développement économique régional de Rio Tinto a joué un rôle de facilitateur entre les différents acteurs canadiens impliqués dans la fabrication de ce produit innovant.

Une solution fabriquée au Canada, pour tous

Dorma s’approvisionnera et fabriquera ses masques réutilisables au Canada et souhaite, dans un premier temps, les mettre à la disposition des travailleurs de la santé par l’intermédiaire des organismes d’approvisionnement des gouvernements provinciaux et fédéral. Une fois que les travailleurs de la santé de première ligne seront assurés d’un approvisionnement fiable en masques N95 réutilisables, Dorma a l’intention de rendre sa gamme d’EPI plus largement disponible, afin que d’autres travailleurs essentiels en première ligne – qu’il s’agisse de dentistes, de professionnels des forces de l’ordre ou de travailleurs des industries minières et de la construction – et, à terme, tous les Canadiens, puissent bénéficier d’une protection supérieure contre les particules porteuses de virus.

Le masque Dorma N95 a fait l’objet de tests approfondis à l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) de Montréal, l’un des principaux centres de recherche sur la santé et la sécurité au travail (SST) au Canada. L’approbation de Santé Canada pour le masque 3D est en cours.

“Nous sommes des novateurs animés par le désir de trouver une solution fabriquée localement offrant une protection supérieure, à un coût d’utilisation nettement inférieur. Notre produit est réutilisable, ce qui signifie qu’un seul masque remplace efficacement d’énormes quantités de masques jetables”, a déclaré Andrew Sisnett, président de Dorma. “La gamme de masques Dorma offre une solution testée, confortable et adaptée à la forme du visage, et nous sommes prêts à produire des centaines de milliers de masques dès que le gouvernement fédéral aura donné son accord”.

Deux niveaux de filtres, dont une option réutilisable

Le masque 3D Dorma et le modèle standard peuvent tous deux être équipés soit d’une membrane N95 avec un facteur de protection assigné (APF) égal à 10, soit d’une cassette P100 réutilisable avec un APF de 50, qui peut être facilement nettoyée et stérilisée. Ainsi, les masques offrent une protection supérieure, tout en étant l’option la plus économique.

En effet, la gamme de masques thermoplastiques réutilisables Dorma offre une protection égale ou supérieure à celle du masque N95 jetable, largement utilisé mais difficile à obtenir. En tant que tel, il peut être déployé plus rapidement auprès du personnel de santé et, parce qu’il est réutilisable, il réduit les difficultés d’approvisionnement, avec un coût par utilisation nettement inférieure.

En outre, les masques Dorma N95 sont plus respectueux de l’environnement. Les hôpitaux utilisant des masques N95 jetables à un rythme 10 à 15 fois supérieur à la normale, la crise sanitaire devient un défi environnemental ; beaucoup trop de ces masques en polypropylène finissent à la décharge. Les hôpitaux ayant accès aux masques Dorma N95 à usage multiple pourront réduire le niveau de déchets qu’ils produisent.